Institut de Physique Théorique
Direction de la Recherche Fondamentale  -  Saclay
UMR 3681 - INP
encart droite
Encart de droite, peut être utilisé à des fins diverses. Actuellement caché via les CSS.
Samedi 25 mars 2017

Modèles de matrices aléatoires et modèles de décohérence

 

Supervisor / Responsable de stage: François David, tel: +33 (0) 1 6908 8111

Résumé

La décohérence est un mécanisme quantique fondamental pour expliquer entre autre la disparition des superpositions quantiques entre états macroscopiques (“chat de Schrödinger”), décrire les procédures et appareils de mesure quantique, etc.  Contrôler, compenser, et parfois utiliser les effets de la décohérence est crucial en information quantique.

Le sujet de ce stage est de travailler sur des modèles théorique simples semi-réalistes de systèmes quantiques fermés (typiquement un “cluster” de spins quantiques) et d’essayer de résoudre leur dynamique et d’étudier la décohérence par des méthodes issues de la théorie des matrices aléatoires. Ces méthodes ont été déjà développées et appliquées pour des systèmes quantiques ouverts (en contact avec un réservoir ou un environnement), et des résultats préliminaires indiquent qu’elles se généralisent (avec du travail…) aux cas de système fermés (isolés mais avec  des degrés de libertés microscopiques internes).

Ce stage est de nature théorique et mathématique (il requiérera des calculs analytiques, éventuellement avec des logiciels de calcul formel, mais des études et des tests numériques ne sont pas à exclure).

Références:  

F. David, A general and solvable random matrix model for spin decoherence, J. Stat. Mech. 2011 P01001 (2011),  http://iopscience.iop.org/1742-5468/2011/01/P01001arXiv:1009.1282

 

Retour en haut